Le Droit Franco
Lewis Hamilton a affirmé que les «états d’esprit archaïques» devaient changer à la suite d’une possible insulte raciste à son endroit du champion retraité Nelson Piquet.
Lewis Hamilton a affirmé que les «états d’esprit archaïques» devaient changer à la suite d’une possible insulte raciste à son endroit du champion retraité Nelson Piquet.

Hamilton plaide pour un changement des «états d’esprit archaïques»

Jerome Pugmire
Associated Press
Lewis Hamilton a affirmé que les «états d’esprit archaïques» devaient changer à la suite d’une possible insulte raciste à son endroit du champion retraité Nelson Piquet. Hamilton a émis ses commentaires après que la F1 et la FIA aient condamné le langage raciste.