Le Droit Franco
Contenu commandité
«Augmentation horrible» de la tricherie et du plagiat dans nos écoles
Actualités
«Augmentation horrible» de la tricherie et du plagiat dans nos écoles
La tricherie et le plagiat. Le problème est vieux comme le monde de l’éducation. La pandémie l’a nourri et en a fait un «fléau». Rencontre avec un plagieur et une plagiée. Et la professeure d’ici qui se fait un devoir de le combattre. Un grand dossier de l’équipe d’impact des Coops de l’information. À LIRE DEMAIN: La guerre des clones — Pourquoi se contenter de plagier quand on peut faire travailler un « sosie » à sa place?
Partager
Se «faire copier» du primaire au marché du travail

Actualités

Se «faire copier» du primaire au marché du travail

Louis-Denis Ebacher
Louis-Denis Ebacher
Les Coops de l'information
Article réservé aux abonnés
Caroline «se faisait copier» dès le primaire, bien malgré elle. Quelques années plus tard, au cégep, elle effectuait seule les travaux d’équipe, en échange de 40 ou 50$ de ses collègues. Pour conserver ses bonnes notes, mais aussi pour répondre à la pression de ses pairs.
Le futur prof qui trichait

Actualités

Le futur prof qui trichait

Louis-Denis Ebacher
Louis-Denis Ebacher
Les Coops de l'information
Article réservé aux abonnés
Pour Samuel*, la tricherie était une affaire de santé mentale. Plagier le travail d’un autre étudiant était aussi le symptôme d’un manque d’intérêt pour la matière. L’histoire prend aujourd’hui une tournure pour le moins curieuse, puisque Samuel est inscrit au baccalauréat... en enseignement.