Le Droit Franco
Sébastien Pierroz
ONFR+ / Collaboration spéciale
Sébastien Pierroz
Le débat diffusé par Radio-Canada était attendu par les électeurs, mais surtout par les chefs. Courtiser les francophones, quitte comme Justin Trudeau à revendiquer son identité québécoise, était la mission des cinq leaders des principales formations, mercredi soir. Avec un but ultime : s’attirer les faveurs d’un électorat québécois réputé volatil.
Le débat diffusé par Radio-Canada était attendu par les électeurs, mais surtout par les chefs. Courtiser les francophones, quitte comme Justin Trudeau à revendiquer son identité québécoise, était la mission des cinq leaders des principales formations, mercredi soir. Avec un but ultime : s’attirer les faveurs d’un électorat québécois réputé volatil.

Entre importance et frustration

Le débat diffusé par Radio-Canada était attendu par les électeurs, mais surtout par les chefs. Courtiser les francophones, quitte comme Justin Trudeau à revendiquer son identité québécoise, était la mission des cinq leaders des principales formations, mercredi soir. Avec un but ultime : s’attirer les faveurs d’un électorat québécois réputé volatil.