Le Droit Franco
Je m’abonne
Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le président des Comtés unis de Stormont, Dundas et Glengarry, Frank J. Prevost
Le président des Comtés unis de Stormont, Dundas et Glengarry, Frank J. Prevost

Le président de Stormont, Dundas et Glengarry accusé de leurre d’enfant et d’agression sexuelle

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Le président des Comtés unis de Stormont, Dundas et Glengarry (CUSDG), Frank J. Prevost, fait face à des accusations de leurre d’enfant et d’agression sexuelle.

M. Prevost, qui est également maire de la municipalité de Glengarry Sud, dans l’Est ontarien, a été arrêté mardi par la Police provinciale de l’Ontario (PPO) à la suite d’une opération d'infiltration en ligne menée par les autorités. 

L’homme de 53 ans, originaire de Cornwall, fait face à trois chefs d’accusation de leurre d’enfant en lien avec cette enquête. 

Puis, une seconde investigation distincte impliquant une victime adulte a mené à accuser également M. Prevost d'un chef d'agression sexuelle. 

L’accusé a comparu mercredi matin par visioconférence pour son enquête sur remise en liberté à la Cour de justice de l'Ontario à Cornwall.  

Dans un communiqué conjoint, l'administration des CSUDG et de la municipalité de Glengarry Sud indique qu’aucun commentaire supplémentaire ne sera fait pour l'instant puisque l’affaire se trouve devant les tribunaux. «SDG et les conseils municipaux examinent l'affaire sous peu afin de déterminer les prochaines étapes appropriées.»