Le Droit Franco
Le Droit Franco
Les poissons morts dans la rivière du Lièvre et des Outaouais ont été frappés par un phénomène de sursaturation en gaz dissous causé par certaines opérations de la centrale hydroélectrique Masson.
Les poissons morts dans la rivière du Lièvre et des Outaouais ont été frappés par un phénomène de sursaturation en gaz dissous causé par certaines opérations de la centrale hydroélectrique Masson.

Poissons morts: la centrale hydroélectrique Masson en cause

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
C’est un « phénomène de sursaturation en gaz dissous » causé par les opérations de la centrale hydroélectrique Masson qui est à l’origine de la mort de milliers de poissons dans les rivières du Lièvre et des Outaouais, un dossier qui pourrait mener au dépôt d’une poursuite pénale.