Le Droit Franco
Je m’abonne
Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le service de transport en commun intermunicipal PR Transpo reprendra du service sous forme de transport à la demande dès le 15 juin prochain dans l’Est ontarien.
Le service de transport en commun intermunicipal PR Transpo reprendra du service sous forme de transport à la demande dès le 15 juin prochain dans l’Est ontarien.

PR Transpo reprend du service

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
Article réservé aux abonnés
Le service de transport en commun intermunicipal PR Transpo reprendra du service sous forme de transport à la demande dès le 15 juin prochain dans l’Est ontarien.

Ce changement de l’offre de service signifie que les routes fixes du réseau existant, les arrêts et les horaires préétablis n’existeront plus. Les utilisateurs pourront à la place bénéficier d’un service personnalisé qui sera adapté à leur horaire et à leur besoin en déplacement, en réservant un déplacement en autobus à partir et vers un lieu de leur choix. 

Des arrêts virtuels seront personnalisables et établiront les endroits stratégiques prédéterminés d’embarquement ou de débarquement en milieu urbain ou ne seront qu’à quelques pas du lieu désiré en milieu rural. «Nous espérons que la population adoptera le nouveau service de PR Transpo puisque nous l’avons spécifiquement conçu pour qu’il réponde à leurs besoins», a précisé Carole Lavigne, directrice du Développement économique et touristique des Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR). La valeur ajoutée pour les utilisateurs du modèle novateur de service à la demande nous permettra sans aucun doute de rentabiliser les opérations du service de transport en commun et assurera la pérennité de celui-ci à long terme.» 

Le service à la demande permettra également de desservir les régions rurales plus éloignées qui sont plus difficilement desservies par les moyens de transport en commun plus traditionnels à cause de l’achalandage limité. 

La planification, la réservation et le paiement du déplacement pourront s’effectuer à partir du site internet, de l’application mobile ou par téléphone. Le projet pilote du service de transport intermunicipal PR Transpo avait d’abord été lancé à l’automne 2019, mais n’avait pas connu l’achalandage escompté. Les CUPR avaient finalement dû mettre un frein complet au service à cause de la pandémie de COVID-19. 

«Avec des heures de service allongées, soit de 6 h à 21 h du lundi au samedi, le nouveau service de transport en commun à la demande représente une excellente solution adaptée à notre réalité rurale qui répondra davantage aux besoins de la population de Prescott et Russell», a précisé Stéphane Sarrazin, président du Conseil des CUPR.