Le Droit Franco
Je m’abonne
Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Jenn Grant
Jenn Grant

Musique folk du Canada: 10 chansons originales créées avec des collaborations internationales  

Yves Bergeras
Yves Bergeras
Le Droit
Article réservé aux abonnés
La blueswoman Cécile Doo-Kingué, l'Ottavienne Amanda Rheaume et sept autres artistes et musiciens canadiens s'apprêtent à présenter une dizaine de chansons créées en collaboration avec des musiciens australiens et scandinaves, de l'autre côté de la planète, durant la pandémie.

Il s'agit d'une initiative de l'organisme Musique folk du Canada (FMC, pour Folk Music Canada), qui a favorisé ces jumelages entre artistes grâce à son Programme de collaboration internationale d’enregistrement.

Le FMC mentionne avoir vu là une façon originale d'aider les musiciens (un appel de candidatures avait été soumis parmi les artistes membres de l'Association) à stimuler leur créativité durant cette période pandémique, ces derniers n'ayant plus facilement accès aux scènes.

Accessible en ligne

Les Canadiens ont trouvé des complices en Australie, au Danemark, en Islande, en Norvège et en Finlande, avec qui ils devaient créer et enregistrer, en binôme, 10 chansons originales.

Le résultat de ces collaborations internationales sera accessible sur les principales plateformes d’écoute musicale en continu et sur le site web de FMC à partir du 11 juin.

Cécile Doo-Kingué – autrice-compositrice-interprète bien connue du public d'Ottawa-Gatineau, où elle se produit régulièrement; elle a d'ailleurs lancé en mai dernier le nouvel hymne du Calacs francophone d'Ottawa – a été jumelée avec l’Australienne Beckah Amani. 

Les deux femmes ont signé ensemble la pièce Don’t Matter. 

«Ce fut un réel plaisir de collaborer avec Beckah Amani, de l’autre côté du globe», témoigne la Montréalaise. «La chanson que nous avons créée est une exploration unique de nos points de convergence et une célébration de notre diversité individuelle et commune.»

Amanda Rheaume

L'autrice-compositrice-interprète métis Amanda Rheaume, d'Ottawa, a quant à elle été jumelée avec Monique Clare, en Australie, en compagnie de qui elle a créé I’ve Been Gone.

Jenn Grant

L'autrice-compositrice-interprète originaire des Maritimes Jenn Grant a elle aussi participé à ces échanges créatifs. «J’ai adoré faire partie de ce projet. Alors que la dernière année a apporté son lot de défis à tant de gens, ç'a aussi été un temps de transformation et de réorientation», partage Mme Grant, qui avait été jumelée avec les Australiens Ash Bell et Sarah Tindley.

Cette collaboration, dont a découlé la chanson Sons & Daughters, «restera un moment fort de ma carrière», concède-t-elle.

«Dans certains cas, ces restrictions ont ouvert de nouvelles avenues à la joie et la créativité. J’ose espérer que les gens pourrons entendre la joie et l’authenticité qui ont fait partie de ce processus de création de chansons.»

Rayonnement international

L'objectif du projet était d’aider les artistes à «accroître leur présence à l’international» et à «développer leurs réseaux durant cette période où il est impossible de faire des tournées», explique le directeur général de MFC, Karnnel Sawistky, soucieux d'atténuer «l’impact de cette période sur la création et sur le modèle du spectacle vivant».

Cécile Doo-Kingué

Karnnel Sawistky se réjouit d'avoir ainsi facilité « des échanges concrets et significatifs à l’échelle internationale», débouchant sue «des créations à distance entre artistes aux approches et aux styles différents».

L'opération permet aussi de «souligner l’importance, la diversité et la valeur culturelle de la musique folk au Canada», estime le d.g. de l'organisme. Il en a selon lui résulté «de nouvelles musiques, représentant des sons folk tout autant traditionnels qu’expérimentaux».

Les autres Canadiens, artistes ou formations folk, ayant été sélectionnés dans le cadre du PCIE sont : Aerialists (jumelés avec les Suédois de Långbacka/Bådagård); Irish Mythen (associé à Svavar Knútur, en Islande); PIQSIQ (VILDA ; Finlande); Leith Ross (Ida Wenøe; Danemark); The Once (Jack Carty; Australie); et The Small Glories (Darling West ; Norvège).

MFC a couvert tous les coûts de production et de promotion, mais les artistes conserveront les droits de diffusion et d'exploitation de leurs créations.

***
Renseignements: Musique Folk du Canada ; Facebook ; Instagram

Programme: fmcexport.com