Le Droit Franco
Je m’abonne
Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Matt Nichols
Matt Nichols

Le Rouge et Noir prépare déjà la relève à Nichols

Martin Comtois
Martin Comtois
Le Droit
Article réservé aux abonnés
La seule chose que Matt Nichols a lancée lundi, ce sont des balounes d’eau.

Ses coéquipiers et lui ont décidé de se livrer une bataille amicale avant le début de la séance d’entraînement du jour 9 du camp du Rouge et Noir à la Place TD. Tout ça afin de briser la routine.

«Un joueur m’a demandé la permission. Je n’y voyais aucun problème», note l’entraîneur-chef Paul LaPolice.

Ce dernier a tenu à se faire rassurant quant à l’état de santé de Nichols, ce quart-arrière qui doit mener l’équipe en 2021. Le vétéran âgé de 34 ans n’a pas participé aux répétitions de l’attaque, cédant sa place notamment aux recrues américaines Taryn Christion et Caleb Evans au sein de la première unité.

Ce n’est pas la première fois depuis le début du camp que Nichols ne lance pas de passes durant une séance. L’ancien quart des Blue Bombers de Winnipeg a dû subir une opération majeure à l’épaule droite à l’automne 2019. Au moment de se blesser, il était un des joueurs les plus efficaces à sa position.

Taryn Christion

Est-ce qu’il ressentirait à nouveau de l’inconfort à l’épaule? Parce que c’est l’unique tuile qui n’est pas encore tombée sur la tête de l’organisation depuis la relance des activités dans la LCF.

LaPolice assure que non, que son quart va bien. «Aujourd’hui, nous avons surtout travaillé sur des situations particulières en attaque... Des choses que Matt connaît bien et a déjà faites pendant les trois saisons précédentes avec moi à Winnipeg», a-t-il commencé par expliquer.

«Puis je ne suis pas sûr que je voulais le voir lancer des passes de 50 verges. Nous avons besoin d’offrir des répétitions de qualité à nos jeunes quarts. Ces derniers n’ont pas eu l’opportunité d’avoir un camp des recrues cette année ni de mini-camp pour s’acclimater à notre ligue. Mais plus on avancera dans le camp, plus ils sont se sentir à l’aise.»

Le plan de match initial du Rouge et Noir est de miser sur Dominique Davis en tant que substitut à Nichols.

Mais l’équipe veut enfin développer un quart de l’avenir, dit-on en coulisses. Ce qu’elle n’a jamais su faire depuis ses débuts en 2014, misant sur Henry Burris, Trevor Harris et maintenant Matt Nichols, sous contrat jusqu’à la fin de 2022.

Une bataille de balounes d’eau a marqué le début du jour 9 du camp d’entraînement du Rouge et Noir à la Place TD.

Une seule recrue entre Christion et Evans sera retenue à la fin du camp afin d’être le quart numéro trois de l’organisation.

Les deux jeunes hommes ont brillé dans les rangs collégiaux américains. Et ils sont tous deux mobiles.

Evans, 23 ans, a récolté 9520 verges et 58 touchés par la voie aérienne en 42 parties chez les Warhawks de l’université Louisiana Monroe en plus d’amasser 2162 verges et 36 touchés au sol.

Evans était un des trois quarts de la division FBS en 2018 à connaître plusieurs matches avec des gains aériens de 290 verges ou plus tout en courant pour plus de 100 verges avec le ballon. Un des autres joueurs? Kyler Murray, maintenant une vedette dans la NFL.

«J’ai aimé son calme aujourd’hui. Il a pris de bonnes décisions. Il lisait bien le jeu», a soutenu LaPolice.

Une bataille de balounes d’eau a marqué le début du jour 9 du camp d’entraînement du Rouge et Noir à la Place TD.

Imiter Lamar Jackson

Quant à Christion, 24 ans, il a montré la puissance de son bras, réussissant quelques longues passes spectaculaires. L’ancien de South Dakota State a déjà obtenu quelques essais dans la NFL, dont un chez les Steelers de Pittsburgh en octobre 2019.

L’équipe l’avait attiré à l’entraînement pendant une semaine afin de se préparer à affronter les Ravens de Baltimore.

Le rôle de Taryn Christion? Simuler ce que pourrait faire le quart des Ravens, Lamar Jackson, reconnu comme l’un des plus mobiles de la NFL.

«Une expérience très intéressante. J’ai pu voir à quel point tout le monde possède un rôle important dans la préparation de l’équipe en vue du prochain match, que tu sois un partant ou un membre de l’équipe de réserve.»

Christion, qui était représentant corporatif pour un centre hospitalier de Sioux Falls durant la pandémie, ne connaissait aucun joueur du Rouge et Noir à son arrivée dans la capitale. Il possède toutefois un ami commun avec Matt Nichols.

Les quatre quarts qui participent au camp d’entrainement du Rouge et Noir, Matt Nichols (16), Caleb Evans (5), Taryn Christion (3) et Dominique Davis (4).

«Je suis un bon copain du quart Chris Streveler, qui a joué avec Matt à Winnipeg. On s’est parlé avant que j’arrive ici. Il m’a rappelé qu’il y a de bons joueurs dans cette ligue.»

Streveler est ce joueur qui a fêté la conquête de la coupe Grey des Bombers en 2019 en consommant plusieurs bières durant la parade à Winnipeg. Il était torse nu, ne portant qu’un manteau de fourrure.

«Je ne possède pas un manteau du genre, a assuré Christion en riant. Je suis plus un gars qui aime porter un polo de golf et des shorts !»