Le Droit Franco
Je m’abonne
Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Comme promis, le premier ministre Doug Ford a enfilé le chandail du Canadien après l'élimination des Maple Leafs de Toronto.
Comme promis, le premier ministre Doug Ford a enfilé le chandail du Canadien après l'élimination des Maple Leafs de Toronto.

«Même si les Leafs n’ont pas gagné, je t’aime quand même, François», déclare Ford [VIDÉO]

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Initiative de journalisme local — Le Droit
Article réservé aux abonnés
Vêtu d’un chandail du Bleu-Blanc-Rouge signé par le légendaire Guy Lafleur, le premier ministre ontarien Doug Ford a tenu sa part du marché qu’il a passé avec son homologue québécois, François Legault: le partisan de l’équipe perdante porte le chandail de l’équipe gagnante.

«Ça me tue de porter ce chandail, mais je suis quand même fier de notre Leafs Nation. Nous avons fait un bon travail, et tout ce que je veux voir, maintenant, ce sont les Habs qui gagnent la coupe Stanley, ou une équipe canadienne», a lancé Doug Ford dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, mardi, au lendemain de la victoire des Canadiens de Montréal dans la série èliminatoire l’opposant aux Maple Leafs de Toronto.

«Dieu merci, vous avec ce (Carey) Price, l’un des meilleurs gardiens au monde, et je dois vous dire que ceci est un chandail que tu m’as donné, François, signé par Guy Lafleur… Quelle vedette il était. Même si les Leafs n’ont pas gagné, je t’aime quand même, François. Tu es le meilleur», a lancé le premier ministre ontarien à son «bon ami», François Legault, premier ministre du Québec.

Comme le veut la tradition, les premiers ministres dont les équipes de hockey respectives s’affrontent lors des séries éliminatoires de la LNH font habituellement le pari de porter le chandail de l’équipe adverse si la sienne est défaite.

Au départ, le «bon ami» de Doug Ford, François Legault, avait refusé de participer à la tradition. «J’ai texté mon buddy François Legault, ce matin, et je lui ai demandé s’il voulait parier avec moi et porter le chandail des Leafs si les Canadiens perdent, et moi, le chandail des Canadiens si les Leafs perdent», avait défié le premier ministre ontarien, soulignant que son homologue avait refusé.

François Legault avait accepté quelques minutes après le début du premier match entre les deux équipes canadiennes.

Le Canadien a remporté la série en remportant quatre parties contre les Leafs qui en ont gagné trois.